Le 28 février, nous avions rendez-vous à la « Cave de Gamilly » où nous attendait le maître des lieux, Eric Desprès, devant quelques verres prêts pour la dégustation ! 
L’objectif de cette visite était de nous initier à la fabrication de la bière. Avons-nous tous retenu la leçon ? Une chose est certaine : nous ne dégusterons plus ce breuvage sans étudier attentivement les étiquettes… 
D’abord la couleur : blonde, brune, ambrée, rousse ?, …  n’a pas l’importance qu’on lui donne naturellement ! Ce qui compte, c’est le type de céréale utilisé (orge, seigle, blé, épeautre, riz, maïs, sorgho, …), la préparation du grain, notamment la température de torréfaction. Une fois la céréale devenue malt, on en fait un moût… que l’on fait bouillir et auquel on ajoute les houblons, les épices, et autres ingrédients. Le moût est ensuite transféré dans une cuve de fermentation contenant des levures. On passe ensuite à la cuve de garde où les petites bêtes continuent leur travail destiné à libérer l’alcool et le gaz carbonique. Avant le conditionnement en bouteilles, ce joyeux mélange est soigneusement filtré. 
Nous avons goûté une petit gorgée d’une bonne dizaine de crus… avec la modération qui s’impose et tout en restant parfaitement dignes ! C’est ainsi que notre curiosité nous a poussés vers les rayons pour regarder les précieuses bouteilles avec un oeil neuf ! 
Muriel HUET