Le Château féodal

Le promontoire du Menuet constitue une position stratégique assurant le contrôle de la plaine marécageuse et du passage du Guiers. Le premier écrit évoquant le «Castrum Minuetum» date de 1042 et indique la présence d’un château fortifié, propriété de Humbert 1er dit « aux blanches mains ». Pendant près de huit siècles, il constituera un important point de contrôle de la voie de communication entre les Etats de Savoie et la France. Lors des guerres de religion, le château subira trois sièges. Pris par Lesdiguières en 1591, repris par les savoyards l’année suivante, le château retombera entre les mains des huguenots du Dauphiné en 1595 après un troisième siège. Le traité de Lyon de 1601 imposera la destruction du château. Il ne reste aujourd’hui que des ruines de ce qui fut le haut lieu du pouvoir local pendant plus de huit siècles.

Béatrice de Savoie

La princesse s’installa dans le château de Menuet, l’agrandit et s’entoura d’une cour brillante. Béatrice passa une vingtaine d’années aux Échelles, se mêlant aux humbles, soulageant leurs misères et devenant leur confidente. Sa simplicité, sa générosité furent légendaires et les Echellois conservèrent de cette princesse un souvenir attendri et reconnaissant qui se perpétua de générations en générations.

La chapelle de la Madeleine

Mentionnée pour la première fois en 1493, cette chapelle, «dépourvue d’ornements», dépend de la cure de St-Pierrede-Genebroz. En 1675, le curé redonne vie au culte de Marie-Madeleine, orne la chapelle et y fonde 12 messes par an. Pendant la période révolutionnaire, «la Madeleine» fut détruite jusqu’à 1 mètre du sol. En 1902, le Réverend Louis GONTHIER , après avoir fait aménager un chemin, entame la reconstruction d’une chapelle de taille plus modeste et ornée d’une statue de plâtre. Les pèlerinages dureront jusqu’en 1958. La chapelle est restaurée en 2000 par la commune de Saint-Pierre-de-Genebroz et neuf fresques en décorent désormais l’intérieur. Les pèlerinages du 22 juillet ont été repris en l’an 2000.

 

Jean-Marc Crestey